L'érysipèle

= dermo-hypodermite bactérienne aiguë à streptocoque, touchant le plus souvent les membres inférieurs (= infection bactérienne atteignant le derme et l'hypoderme)
Moins fréquents, certains érysipèles peuvent atteindre le visage (5 à 10% des cas)

Maladie fréquente qui touche essentiellement les adultes de plus de 40 ans
NB : un érysipèle ou érésipèle :) 

1/ Étiologies de l'érysipèle

Le germe en cause est le souvent un streptocoque béta-hémolytique du groupe A
Toutefois d'autres germes peuvent être retrouvés : autres streptocoques, staphylocoques, bactéries BG-...

Classiquement, cette infection fait suite à la présence d'une porte d'entrée = plaie, ulcère de jambes, fissure talonnière, dermabrasions, intertrigo, lésions de grattage, eczéma...

Sur un terrain favorisant :
- Insuffisance veineuse
- Lymphœdème 
- Obésité
- Diabète
- Immunodéficience

2/ Sémiologie

Tableau de grosse jambe rouge douloureuse, aiguë et fébrile :

(healthh.com )

- Début brutal
- Hyperthermie élevée (40°), accompagnée parfois de frissons
- Placard érythémateux inflammatoire, avec rougeur et œdème bien délimités
- Douleur et chaleur à la palpation
- Adénopathies associées
- Parfois, décollement de l'épiderme avec présence de lésions bulleuses superficielles 


- Parfois, présence d'un bourrelet périphérique si localisation au visage

Le psoriasis

= maladie inflammatoire et chronique de la peau, non contagieuse, qui se caractérise par l'apparition de lésions érythémato-squasmeuses

Maladie très fréquente, qui touche 2 à 5% de la population européenne, et autant les hommes que les femmes
Évolution par alternance de poussées et de phases de rémission
Clinique polymorphe et de localisations variées = cuir chevelu, visage, genoux, coudes, dos, plis inguinaux, aisselles, palmo-plantaire...
 

1/ Physiopathologie du psoriasis

C'est une affection de l'épiderme et du derme à l'origine d'une dermatose érythémato-squameuse = taches rouges recouvertes de squames
En cas de psoriasis, les cellules de la peau se renouvellent à un rythme beaucoup trop rapide et finissent par s'accumuler en formant des croutes.
Les cellules psoriasiques mettent ainsi seulement 3 à 4 jours pour arriver à maturité et se détacher de la surface de la peau, alors qu'habituellement, le cycle de renouvellement des cellules de la peau est normalement d’une trentaine de jours.
On constate plusieurs phénomènes :
- Une hyperprolifération des kératinocytes (cellules de la peau)
- Des troubles de la différenciation des kératinocytes = cellules anormales
- Ainsi que des processus inflammatoires complexes

Pansement avec ablation de fils

suture fils ablation points infirmier pansement
(santeetchi.blogspot.fr)
= méthode consistant à enlever des sutures cutanées sur une plaie en voie de cicatrisation à l'aide d'un bistouri ou d'une lame
Selon prescription médicale ou protocole

Les fils sont stériles et peuvent être résorbables (tomberont seuls plus ou moins rapidement (de 10 à 60 jours) par protéolyse ou hydrolyse, ou non résorbables (nécessiteront un retrait). Ils sont en monofilament ou tréssés, naturels ou synthétiques et de différents calibres.
Les points peuvent être profonds ou superficiels...

1/ Indications

Plaie cicatrisée
Plaie sous tension (hématome, pus...)
Dépistage d'un retard ou d'une absence de cicatrisation

2/ Déroulement du soin

Rappel des principes de base pour tous types de pansement
Cf fiche pansement simple stérile

En plus :
- Rassurer le patient =  soin désagréable mais peu douloureux et rapide
- S'assurer de la prescription = ablation totale des fils ou seulement 1 sur 2 ?
- Utilisation d'un bistouri stérile ou d'une lame stérile permettant de couper les fils
- Ne jamais faire pénétrer une partie externe du fil, considérée comme sale, dans la plaie !
- Toujours vérifier que le point soit entier
- Toujours tenir le bistouri de manière à ce que la lame soit tournée vers l'extérieur 

Anatomie du système locomoteur (myologie)

Système locomoteur = appareil musculo-squelettique = ensemble des organes participant à la posture et aux mouvements du corps
Il se compose du système osseux (le squelette), du système articulaire et du système musculaire

Myologie = étude de l'appareil musculaire
Muscle = tissu biologique constitué de cellules contractiles, et organe constitué de tissu musculaire
Plus de 600 muscles dans le corps humain, environ 40% du poids corporel adulte

1/ Les propriétés essentielles du tissu musculaire

  • Contractilité (rôle essentiellement moteur, capacité de se contracter en réponse à une stimulation appropriée)
  • Extensibilité (faculté d'étirement, les fibres musculaires raccourcissent en se contractant ; rallongent avec le relâchement et peuvent s'étirer)
  • Élasticité (reprise de la forme initiale du muscle quand la contraction cesse)
  • Excitabilité (faculté de percevoir une stimulation et d'y répondre)
  • Tonicité (propriété du muscle à être dans un état de tension permanent = tonus musculaire)

Composition du muscle :
>  Eau (75%)
>  Protéines (dont la myoglobine pour les muscles striés) (20%)
>  Éléments minéraux (calcium, potassium, magnésium, sodium...) (5%)

Selon leurs fonctions, structures et innervations, on distingue 3 types de muscles

trois types muscles strié lisse cardiaque infirmier
(sante-sur-le-net.com)