L'oedème aigu du poumon (OAP)

= inondation brutale des alvéoles et du tissu pulmonaire interstitiel par transsudation du plasma à cause d’une augmentation de la pression dans les capillaires pulmonaires.

Forme aiguë de l’insuffisance ventriculaire gauche
URGENCE médicale !

1/ Physiopatho

Défaillance du cœur gauche > augmentation des pressions au niveau pulmonaire et inondation alvéolaire.
Altération des échanges gazeux > hypoxémie, hyperventilation pour compenser > fatigue, sueurs… décès : le patient se noie !

oap oedeme aigu du poumon infirmier
http://www.docteurclic.com

cours infirmier oap radio
Radio blanche, uvmp.org

2/ Sémiologie

- OAP cardiogénique : le plus fréquent lié à une insuffisance cardiaque gauche ++, poussée d’HTA, valvulopathie (insuffisance mitrale…), hypervolémie…
- OAP lésionnel plus rare : trauma pulmonaires (AVP, chute…), lésions post pneumopathie, inhalation toxique…



3/ Facteurs déclenchants

Écart régime hyposodé, poussée d’HTA, troubles du rythme, IDM, infections bronchiques, apport liquidien excessif…

4/ Sémiologie

Apparition brutale souvent nocturne !
Réveil avec asphyxie, cyanose, suffocation, angoisse…
Dyspnée, polypnée, crépitants ++
Toux puis expectorations rosées mousseuses
Sensation d’oppression thoracique
Orthopnée (car impossibilité de respirer allongé)
Tachycardie, sueurs
Cyanose, marbrures
= Tableau de détresse respiratoire !

5/ Traitements et soins infirmiers

Moyen mnémotechnique : HADONF ! Et donc en vitesse ! :)
- Héparine
- Assis ou 1/2 assis
- Diurétiques IV
- Oxygénothérapie
- Nitrés dérivés vasodilatateurs (trinitrine)
- Facteurs déclenchants

En plus,
Régime hyposodé
Restriction hydrique, diurèse (souvent sur SAD)
Surveillance des paramètres = pouls, TA, saturation, température, FR
Récupération des crachats
Morphine en petites doses pour sédater
Prévoir chariot d’urgence…

2 commentaires:

  1. bonjour,il me semble que pour L'OAP il n'y a pas de TTT par héparine.

    RépondreSupprimer
  2. L'héparine a des propriétés anti-oedémateuse et anti-inflammatoire.

    RépondreSupprimer